Chandeleur : 300 crêpes au bureau
en moins de 4 minutes !*

*(Notre chrono non-officiel enregistré par la Fédération Française de la Crêpe Bretonne représentée par Cécile notre Directrice des Opérations)

A peine le temps de dire au revoir à la galette des rois, c’est déjà l’heure de la Chandeleur. On se fait une crêpe-party ? Cette année, le 2 février tombe un samedi, alors on vous propose plusieurs options car il serait dommage de décevoir quelques gloutons.

Vendredi 1er février : on vous fait goûter ?

On mise sur l’anticipation des festivités, car oui… mieux vaut éviter que l’overdose de crêpes post-2-février ne vienne s’immiscer. Vendredi, fin de journée, moment privilégié pour relâcher un peu la pression et tisser davantage de liens dans une ambiance gourmande et décontractée. D’ailleurs, pourquoi ne pas en profiter pour remercier ou féliciter votre collectif de champions ? Avec ou sans cidre, à chacun sa version !

via GIPHY

Lundi 4 février : le petit-dej’ qui file la banane

Allons, les crêpes, ça se mange sans faim ! Tout le monde y a eu droit tout le week-end mais qu’importe, vous avez trouvé un #mondaymotivation pour surprendre vos employés. Sucre citron, banane et pâte à tartiner, on s’occupe de l’atelier, vous n’aurez qu’à déguster.

via GIPHY

Pause dej’ crêpes salées = big boss adulé

Ben oui, pourquoi se cantonner aux crêpes sucrées quand on peut aussi en faire son déjeuner ? Faire appel à un traiteur pour la pause lunch de lundi ou vendredi, ça a de quoi marquer les esprits. La classique jambon-fromage a ses adeptes, les originaux choisiront plutôt une chèvre miel, et les ambitieux, la rassasiante raclette & pommes de terre. Avec Chefing, on mange toujours de saison 😉

« 99 problems but a Chandeleur ain’t one »

Faire plaisir, c’est bien. Penser à tout le monde, c’est mieux. Problèmes de la Chandeleur starter pack :
1) « Pliez-la bien en triangle Chef » Stéphanie, commerciale qui a peur de s’en mettre partout.
2) « Et la recette à la farine de sarrasin on se la fout au cul ? »Maël, breton et fier de l’être.
3) « Vous avez mis de la bière dans la pâte ? »Karim, musulman fidèle qui ne péchera point.
4) « Pas de version gluten free ? » Julie, cœliaque depuis ses 8 ans, représentante des « sans » : sans gluten, sans lactose, vegan.
5) « Quoi ? Y’a pas de double supplément chantilly ? »Clément, responsable gourmandise.

Plutôt que d’imposer une version qui ne convient pas à tout le monde, chefing s’adapte à vos envies !

Argument ultime, faites-le pour les bretons

C’est vrai, promouvoir la culture de vos divers employés, ça fera peut-être mieux passer ce gros dossier qui attend Erwan et Ronan au meeting de fin de journée…

Et si vous préférez quand même faire vos petites crêpes de votre petite main pour vos chers petits employés, cette petite recette devrait vous aider : 

(Ok, on vous remet le petit lien pour nous solliciter.)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Follow by Email
Facebook
Twitter
LinkedIn
Instagram