Réussir son événement traiteur
à thème en 5 points

Un événement traiteur à thème, ça a de l’allure ! Mais entre le thème ringard, le buffet fade et le DJ douteux, attention à ne pas faire jaser. Fruit d’un brainstorming intensif avec toute notre équipe, dites adieu aux soirées ratées grâce à nos 5 points clés.

Et roulement de tambour pour… 🥁

0/ Le thème

Hors classement, mais on ne peut pas l’oublier. Votre thème, fil conducteur de cet événement traiteur, doit séduire par son originalité. Compréhensible de tous, il doit aussi et surtout être DUPLICABLE, puisqu’il va guider les trois points d’après.

1/ La scénographie : lieu, déco, ambiance

Conseil primordial de notre directeur artistique : bien choisir le lieu. L’espace, les possibilités d’aménagement, la bonne circulation des convives ; rien ne doit être laissé au hasard. 

Ensuite, et à l’unanimité, c’est la déco qu’il faut travailler. Nécessairement en ligne avec votre thème, on doit pouvoir se projeter dans l’univers en un clin d’oeil. L’avis de Romane, responsable traiteur et production : « il n’y a pas de too much, la déco donne le ton ».

La lumière a elle aussi son importance : elle va créer votre ambiance. Tamisée ? Colorée ? Exit les néons et le teint blafard, convives et menu doivent attirer le regard.

2/ La food* : qualité, quantité, art de la table

*Food = nourriture

Il a été statistiquement prouvé que le combo chips + mousseux + apéricube multipliait par +∞ les chances de démission ; étude encadrée par votre précédent PDG, qui n’a pas survécu à sa propre soirée. 

Lors de ce type d’événement, on fait tous la fine bouche. D’ailleurs, la composition du menu sera le sujet de discussion numéro 1 qui meublera les blancs sans fin. Alors la qualité, c’est primordial ! Et la quantité aussi (c’est Sandra, responsable admin et financier, qui vous le dit). Evaluez correctement vos besoins pour ne pas manquer de réassort.

Côté art de la table, outre une présentation soignée et une mise en lumière réfléchie, le menu doit refléter le thème choisi. Poulet curry ? Guacamole ? Sushi ? Max, expert food, vous le rappelle : le thème doit être adaptable à cette partie.

3/ La musique

Si la musique n’est pas en ligne avec votre événement, ne vous étonnez pas de faire chou blanc ! Pour Hadrien, responsable de projet, la musique peut vite tout faire valser.

Option 1 : vous laissez votre cousin faire le DJ, apparemment « il sait ambiancer ». Résultat : c’est un navet.

Option 2 : la playlist est préparée, le thème bien rodé… ¡ ay chiquitos ! ça va bouger bouger.

#astuce : pour ne pas être à court d’idées et pour satisfaire tous les conviés, pensez aux playlists collaboratives !

(Option 3, nous vous prêtons Evrard, responsable de projet, roi incontesté des playlists 90s !)

4/ Le staff

Avenant et professionnel, l’équipe de service doit renvoyer une image qui colle avec la qualité de l’événement proposé. On harmonise les tenues et on mise sur des accessoires dans le thème. Paré d’un sourire illimité,  le staff fait preuve d’une discrétion suffisante pour ne pas empiéter sur l’amusement de vos invités.

5/ La logistique

Un événement traiteur bien organisé passe par un suivi régulier. Toutes les parties prenantes doivent être transparentes, de même, vous êtes clair dès votre brief concernant votre budget et vos attentes.

« Un événement sans couac, c’est une logistique sans faille », Juliette, responsable des opérations.

Vous avez maintenant toutes les clés pour envoyer du pâté. Laissez-nous votre brief, on va vous épater !

 

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *